Tatouages – « Une manière simple de changer de peau », selon un sociologue

INVITÉ RTL – À l’occasion du salon du tatouage qui se déroule en ce moment à Paris, le sociologue David Le Breton explique ce phénomène culturel.

PUBLIÉ LE 16/02/2019

Le tatouage a dépassé le stade du simple phénomène de mode, plus d’un Français sur cinq dit être ou avoir été tatoué. « C’est absolument considérable », explique David Le Breton (sociologue). « Le tatouage est vraiment devenu un phénomène culturel. Il ne va jamais s’arrêter et va même prendre une ampleur grandissante au fil du temps », selon lui.

« C’est devenu, dans notre société, une manière d’inscrire sur notre propre corps, des signes d’identité. Une manière d’esthétiser son corps, de se raconter des histoires, puisque le tatouage est souvent associé à une mémoire personnelle ».

Le tatouage est une manière simple de changer de peau, de faire peau neuve.

Bien réfléchir avant, car sa suppression nécessite souvent une ablation chirurgicale quand l’élasticité de la peau le permet.

18 février 2019 à 2:33