Rajeunir le regard

Rajeunir le regard - chirurgie esthétique - Docteur Richard Aziza

Les techniques sont de moins en mois invasives. Elles viennent également compléter une chirurgie qui ne demande qu’une journée d’hospitalisation (ambulatoire).

La chirurgie des paupières (supérieures, inférieures) fait partie des interventions les plus demandées : qu’il s’agisse de poches sous le yeux donnant un aspect fatigué en permanence, de paupières tombantes donnant un regard triste ou de rides de la patte d’oie.

Les techniques classiques de blépharoplasties ou de lifting gardent toujours leurs indications, il, existe cependant des méthodes complémentaires pour des indications chirurgicales « limites », moins invasives  telles que le lipofilling ou réinjection de la graisse provenant du patient, de fillers ou produits de comblement à base d’acide hyaluronique, de botox, lasers, peelings, …

Les traitements sont plus personnalisés, à la carte, après une analyse globale du visage, le but étant beaucoup plus la recherche de l’harmonie et du naturel que la perfection absolue que l’on n’atteint jamais.

Le lipofilling ou lipostructure fait partie aujourd’hui des interventions du Top 5 dans le monde. Il s’agit d’une véritable greffe de sa propre graisse prélevée selon une technique de liposuccion puis traitée par centrifugation pour obtenir une graisse pure. Il n’y a pas de rejet puisque donneur et receveur sont une seule et même personne, autre avantage, le résultat est définitif s’agissant d’une greffe.

Le succès des produits de comblement ou de la toxine botulique tient également au fait que les résultats sont au rendez-vous, lorsque l’acte est réalisé par des mains expertes, et dans les règles de l’art, en tenant compte des contre-indications éventuelles ; d’autant que comme tout acte médical, aussi « léger » soit-il, le risque zéro n’existe pas.

Les photos prises avant et après l’acte, témoignent de l’efficacité de l’acte.

Ces procédés sont réalisés au cabinet du chirurgien donc ni clinique, ni hospitalisation.

Pour pérenniser le résultat 1 injection de toxine botulique tous les 6 mois est nécessaire et 1 tous les 8-9 mois pour l’acide hyaluronique.

 

13 février 2018 à 10:00