Greffe Cheveux Paris

Microgreffes de cheveux FUE / FUT : quelle est la meilleure technique ?

Aujourd’hui, les techniques ont considérablement évolué pour obtenir le résultat le plus naturel, sans qu’il ne soit possible de faire la différence entre les cheveux greffés et le reste des cheveux présents sur le cuir chevelu. En matière de microgreffes de cheveux, il existe 2 techniques de prélèvement la FUE et la FUT. Les techniques d’implantation sont les mêmes quelle que soit la méthode de prélèvement.

Le principe consiste à transposer les cheveux d’un site à un autre. On ne peut prélever que ses propres cheveux, dans une zone où ils ne se dégarniront jamais car programmés pour durer toute une vie (zone de la couronne hippocratique, c’est-à-dire au dessus de la nuque et des oreilles). Ces cheveux sont alors transposés et greffés dans les zones clairsemées.

On ne peut pas prélever les cheveux sur une autre personne, car la greffe ne prendrait pas et il y aurait un rejet : il faut que donneur et receveur soient une seule et même personne : les cheveux auront de plus, les mêmes caractéristiques, la même couleur, la même physiologie que le reste de la chevelure.

Il existe aujourd’hui 2 techniques de prélèvement des cheveux au niveau de la zone donneuse (au dessus de la nuque) :

FUE, Follicule Unit Extraction

La FUE, Follicule Unit Extraction<, ce qui signifie que l’on va prélever unité folliculaire par unité folliculaire (cheveu par cheveu). C’est la technique la plus médiatisée et la plus en vogue actuellement.

Comment se passe une FUE

On prélève les FUE à l’aide d’un forêt cylindrique de 0,6 à 0,9 mm de diamètre qui peut être monté sur un moteur ou sur un robot. Les FUE prélevés un à un laisserons un petit orifice dans le cuir chevelu qui se refermera sans aucune suture car minuscule, en laissant une cicatrice ponctuelle invisible à l’œil nu. Ce qui fait dire à certains qu’il s’agit d’une chirurgie sans cicatrice. Il faudrait pour être honnête ajouter, sans cicatrice visible ou apparente. Les FUE sont collectées sur une compresse de sérum physiologique glacé et répartie en FUE comportant 1, 2 ou 3 bulbes.

FUT, Follicule Unit Transposition

La FUT, Follicule Unit Transposition ou méthode dite de la bandelette qui consiste à prélever une fine bande de cuir chevelu puis de confectionner, sous microscope, les mêmes greffons que les FUE. Le prélèvement de la bandelette laissera une cicatrice totalement dissimulée dans les cheveux et donc invisible.

La méthode d’implantation des greffons est la même quelle que soit la technique de prélèvement : implantation cheveu par cheveu :

  • soit par micro-incisions très fines de 0,6 à 0,9 mm à l’aide d’instruments de microchirurgie, qui vont recevoir les petits greffons de cheveux, en respectant leur sens physiologique de pousse,
  • soit à l’aide d’un implanteur (Choï) qui permet à la fois de micro-perforer le cuir chevelu et de déposer le greffon en bonne position.

Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque technique FUE et FUT ?

Pour la FUE : cette méthode de prélèvement ne laisse aune trace visible, même les cheveux très courts ou rasés. C’est souvent ce que réclament les patients.

L’inconvénient essentiel est d’avoir à se raser la tête lors de l’intervention pour pouvoir prélever les FUE et de garder un pansement 24H au niveau de la zone de prélèvement. Cette méthode peut nécessiter une éviction sociale et professionnelle durant 1 semaine à 10 jours, le temps de la cicatrisation de la zone donneuse (petites croûtes), sans trace visible par la suite.

Chez la femme la méthode FUE nécessite un rasage obligatoire de la zone de prélèvement.
Le temps d’intervention est de l’ordre de 6 heures en moyenne, parfois plus selon la surface à garnir et le nombre de FUE à prélever.

Il est cependant possible de réaliser des prélèvements plus limités, n’obligeant pas à raser largement le cuir chevelu : le rasage peut s’effectuer sur une zone plus ou mois étroite au dessus de la nuque, et pourra être masquée dans la chevelure. Le temps d’intervention est dans ce cas raccourci, mais il faudra multiplier les séances si la zone dégarnie est importante (chaque séance peut être espacée de 1 à 3 mois)

Le prix d’une FUE est plus élevé qu’une séance de FUT (entre 6500 et 8500 HT euros selon le nombre de FUE prélevés)

Pour la FUT, la méthode de prélèvement des cheveux laissera une cicatrice (bandelette) qui sera totalement masquée par la chevelure. On conseille donc à l’inverse de la FUE de garder les cheveux longs.

Cette cicatrice peut être également masquée au besoin, par micro-dermo-pigmentation quelques mois après l’intervention, il n’y aura aucune cicatrice visible, même les cheveux rasés.

Aucun pansement n’est nécessaire.

Méthode de choix chez la femme ou chez les hommes qui gardent habituellement les cheveux d’une  certaine longueur (et qui n’ont pas l’habitude d’avoir le crâne rasé).

La durée d’intervention est de l’ordre de 3 à 4 heures même pour une large surface.

Le prix d’une FUT est de 4000 € HT (4800 € TTC)

Le résultat est identique quelle que soit la technique de prélèvement : très naturel, il est définitif au bout de 6 à 9 mois une fois que l’ensemble des bulbes aura fourni un cheveu. Les cheveux ainsi implantés ne tomberont plus, car génétiquement programmés pour durer toute une vie. Il n’y a aucune différence quant au résultat entre la méthode FUE et la méthode FUT puisque dans ce dernier cas, les greffons préparés sous microscope ne comportent que 1 à 3 bulbes.

Les shampooings sont possibles dès le lendemain de l’intervention quelle que soit la méthode de prélèvement (FUE ou FUT).

TABLEAU COMPARATIF DES DEUX METHODES FUE ET FUT

FUEFUT
Se réalise sous anesthésie locale, intervention indoloreSe réalise sous anesthésie locale, intervention indolore
Rasage large de la zone de prélèvement, très souvent de l’ensemble du cuir cheveluPas de rasage du crâne (limité à la fine bandelette, donc masquée dans les cheveux)
Pansement 24HAbsence de pansement
Reprise du travail : 6 à 8 joursReprise immédiate du travail
Pas d’incision, prélèvement par micro-punchs,Incision pour le prélèvement de la bandelette
Pas de cicatrice visible (au niveau du prélèvement)Cicatrice présente, mais masquée dans la chevelure (au dessus de la nuque)
Pas de dermo-pigmentation nécessairePossibilité de micro-dermo-pigmentation pour dissimuler totalement la cicatrice
Plusieurs séances de FUE possibles si la calvitie évoluePlusieurs séances possibles si la calvitie évolue (on reprend toujours la même cicatrice
Shampooings possibles au bout de 24 heures Shampooings possibles dès le lendemain
Résultats progressifs et étalés dans le tempsRésultats progressifs et étalés dans le temps
Résultats définitifs au bout de 6 à 9 moisRésultats définitifs au bout de 6 à 9 mois

La méthode FUE bénéficie actuellement d’une large couverture médiatique : c’est une méthode de choix car très élégante pour ceux qui aiment se raser les cheveux et ne pas avoir de cicatrice visible au dessus de la nuque.

La méthode FUT est toujours d’actualité est n’est en aucun cas dépassée par la FUE, c’est une approche légèrement différente au niveau du prélèvement : certes elle laissera une cicatrice parfois visible si la personne décide de se raser les cheveux, mais des méthodes existent pour les masquer totalement (soit par un traitement local, ou par micro-pigmentation en dernier recours). C’est la méthode de choix chez la femme.

Il ne faut pas perdre de vue que l’important n’est pas la présence ou non d’une cicatrice au niveau de la zone de prélèvement, mais bien de regarnir une zone chauve ou dégarnie avec un résultat naturel et pérenne.