La liposuccion ou la lipoaspiration

Chirurgie esthétique par Docteur Aziza, chirurgien esthétique

Liposuccion ou lipoaspiration est une technique inventée en France, par le Dr Yves-Gérard ILLOUZ dans les années 1980. C’est sans doute l’une des techniques les plus innovantes encore aujourd’hui en matière de chirurgie esthétique. Son principe  est simple : aspirer les amas graisseux disgracieux résistants aux régimes et au sport.

Le procédé consiste à supprimer les graisses profondes (celles qui ne disparaissent pas) à l’aide d’une fine canule reliée à un aspirateur chirurgical. Il s’agit d’une chirurgie quasiment sans cicatrice, puis la micro-incision de la peau laissant passer la canule, ne fait que 3 ou 4 mm.

Les canules permettent de réaliser des tunnels dans divers plan des masses graisseuses, qui une fois écrasés par un vêtement de contention pour les empêcher de se remplir de lymphe, vont entraîner après cicatrisation, une rétraction de la peau en surface : c’est là tout le génie de cette intervention.

Cette intervention qui vise à rendre plus harmonieuses la silhouette, n’est pas pour autant le traitement de l’obésité.

La liposuccion est indiquée pour les amas graisseux localisés sur des zones bien précises,  résistants au sport, au régime ou à la perte de poids.

  • Chez les hommes : les poignées d’amour (replis sur les hanches et le ventre), l’abdomen, le dos, les pectoraux donnant parfois l’aspect d’une réelle poitrine (gynécomastie par excès de graisse) et le cou (double menton).
  • Chez les femmes : les cuisses (la culotte de cheval), les hanches, les fesses, les genoux, les mollets, les bras, le double menton… La poitrine peut même parfois être réduite par liposuccion.

Les résultats sont meilleurs si la peau est encore ferme et élastique.

Une fois les zones délimitées et dessinées par le chirurgien, l’intervention se réalise en clinique, en ambulatoire le plus souvent. Un vêtement de contention est nécessaire à porter pendant environ 2 à 3 semaines selon l’importance du geste.

Des ecchymoses sont assez classiques, elles disparaissent au bout d’une semaine à 10 jours.

La convalescence dépend de la quantité de graisse aspirée et du nombre de zones traitées ; en moyenne 2-3 jours à une semaine.

Le sport doit être arrêté durant 1 mois environ.

Une prévention des risques de phlébite sera prescrite (panty long allant jusqu’aux cheville, ou bas de contention durant 8 jours, voire injections d’anticoagulants si nécessaire (notamment chez les femmes prenant la pilule).

La liposuccion présente l’avantage de retirer mécaniquement les cellules graisseuses ou adipocytes. Celles-ci ne reviennent plus, car leur nombre est fixe dès la puberté, et elles ne se  multiplient pas. Les résultat est donc définitif.

C’est la technique la plus sûre et la plus efficace actuellement pour éliminer les graisses.

Il faudra avoir par la suite une bonne hygiène de vie avec classiquement : alimentation équilibrée et modérée et une activité physique régulière.

23 janvier 2018 à 10:00