Le plasma riche en facteurs de croissance (PRP)

L’utilisation du plasma riche en plaquettes (PRP) est une technique déjà courante chez les sportifs, en chirurgie orthopédique (genou), et en chirurgie réparatrice (brûlures, cicatrices).

Elle est pratiquée sur le cuir chevelu pour la prévention et le traitement de la chute des cheveux et de la calvitie.

 

Importance des facteurs de croissance

Une fois injectées dans le derme du cuir chevelu, les plaquettes activées libèrent progressivement des facteurs de croissance :

  • Le PDGF qui stimule la croissance du mésenchyme.
  • Le VEGF facteur de croissance de l’endothélium vasculaire : médiateur important de la croissance du follicule pileux et des cycles capillaires. Il favorise une meilleure vascularisation et le développement du cheveu.
  • L’ EGF facteur de croissance épidermique, qui stimule les cellules épithéliales et améliore le rapport : phase anagène/ phase télogène. L’EGF inhibe le passage en phase catagène et augmente la phase anagène.
  • Le FGF facteur de croissance des fibroblastes qui stimule fortement la pousse du cheveu et ralentit l’apoptose.

 

Des études scientifiques ont montré que la conservation des greffes dans du PRP améliore la survie, renforce la densité capillaire et stimule la croissance des unités folliculaires greffées.

De même l’utilisation du PRP favorise la pousse du cheveu et améliore la densité capillaire. 

L’injection de PRP dans le cuir chevelu :

  • augmente la vascularisation des unités folliculaires greffées,
  • améliore ainsi le rendement et la densité des cheveux non greffés,
  • renforce également la densité et la vitalité de la zone donneuse,

Les premiers signes d’amélioration apparaissent généralement quatre semaines après le traitement, et le bénéfice des injections de PRP n’est réellement atteint qu’au bout de trois à six mois.

 

Protocole

Une prise de sang est effectuée au cabinet du chirurgien. Le contenu d’une seringue est mis en centrifugeuse pendant 4 mn pour séparer les globules du plasma. Le plasma seul est recueilli puis réinjecté à l’aide de micro-aiguilles de mésothérapie. Il s’agit de votre propre sang, sans aucun additif. Le traitement est totalement naturel.

L’acte ne dure que 20 mn.

Il est conseillé selon les données de l’examen clinique de faire des cures de PRP espacées de 1 mois sur 3 à 4 mois, puis après une pause de 3 à 6 mois, reprendre le traitement à adapter en fonction des résultats obtenus.

 

Traitement du vieillissement et réjuvénation du visage

Le PRP peut également être injecté au niveau du visage, du cou et du décolleté. Cette technique lui a valu d’être surnommée « Vampire Lift » aux USA.

Grâce à ses propriétés régénératrices, le PRP stimule la production de fibres de collagène et d’élastine. C’est un bon complément des injections d’acide hyaluronique au niveau du visage. La peau est plus hydratée et devient plus tonique.

Il s’agit d’une approche très naturelle et physiologique de la prévention et du traitement vieillissement.

 

Dr Richard AZIZA

26 octobre 2017 à 3:42