Le Botox au secours de la transpiration

Chirurgie esthétique par Docteur Aziza, chirurgien esthétique

La transpiration est un phénomène normal et physiologique permettant de réguler la température du corps. Parfois cette transpiration devient excessive, on parle alors d’hyperhydrose, elle devient soudaine survenant souvent chez des personnes stressées dont la transpiration ne fait qu’accroître le stress.

L’utilisation du Botox n’est pas uniquement réservée aux rides d’expression.

Le Botox est un excellent traitement de l’hyperhydrose en bloquant les glandes sudoripares grâce à son action sur les terminaisons nerveuses contrôlant leur sécrétion.

Le traitement se fait par micro-injections directement au niveau de la peau des aisselles, au cabinet du chirurgien. L’acte ne dure que quelques minutes (15 à 20 mn). Il est possible de repérer la surface à traiter par l’application d’une solution iodée.

Les premiers effets sont perceptibles au bout d’une semaine et sont maximum au bout de 15 jours. Une autre séance peut s’avérer nécessaire après ce délai si le résultat n’est pas complet.

La durée d’efficacité est de 6 mois, parfois un peu moins selon le degré de stress ou l’importance de l’hyperhydrose.

Ces injections peuvent également s ‘appliquer au niveau des mains (face palmaire) quand la sudation devient un réel handicap.

L’indication n’est posée qu’après un examen clinique précis recherchant d’éventuelles contre-indications (grossesse, allaitement, maladies neuro-musculaires, certains traitements antibiotiques comme les aminosides).

Le coût varie en fonction de l’importance de l’hyperhydrose et de la surface à traiter : il est compris entre 500€ et 800€.

 

Dr Richard AZIZA

26 octobre 2017 à 3:51