Les « réductions de tonsure »

tonsureIl s’agit de supprimer ou de diminuer la surface de la zone chauve de la tonsure en rapprochant bord à bord les zones chevelues.

Le résultat est immédiat, souvent spectaculaire. L’intervention se réalise en clinique.

Cependant, la chute des cheveux peut se poursuivre avec les années : il est toujours possible procéder à des réductions successives mais il arrivera un moment où ce procédé atteindra ses limites.

La technique des lambeaux

Elle permet de corriger, dans certaines conditions, des zones chauves en apportant une densité de cheveux égale à celle de la couronne hippocratique (lambeau frontal et technique du double ou du triple lambeau de correction des tonsures). Contrairement aux microgreffes de cheveux, le résultat est immédiat. Ce procédé a largement été détrôné par les microgreffes de cheveux.

L’expansion du cuir chevelu par ballonnets

L’expansion cutanée, méthode venue des États-Unis, a tout à fait sa place en chirurgie réparatrice, en cas des perte de substance cutanée (séquelles de brûlure, tumeurs du cuir chevelu…). Cette technique permet de « fabriquer » de la peau grâce à un ballonnet que l’on va remplir régulièrement avec du sérum physiologique. L’augmentation du volume de ce ballonnet va entraîner avec lui la peau qui le recouvre.

Cheveux synthétiques  : attention danger !

Les cheveux artificiels ont fait leur temps. Cette technique a entraîné bon nombre d’infections du cuir chevelu avec rejet et expulsion du cheveu synthétique. L’une des voies d’avenir sera de régler le problème de la tolérance de ces cheveux artificiels, véritables corps étrangers, et de régler le problème de leur fixation sur cuir chevelu.

Une évidence, en revanche, de cette méthode : la couleur et surtout la longueur de ces cheveux restent définitives…