Evolution d’une calvitie chez la femme selon la classification de Ludwig

La classification de Ludwig pour la calvitie chez la femme est l’équivalent de celle de Norwwod-Hamilton chez l’homme.

L’alopécie andro-génétique de type féminine est en général progressive avec une baisse de la densité capillaire diffuse prédominant au niveau du sommet du cuir chevelu. Un bandeau frontal est présent dans la plupart des cas avec une densité quasi normale. Elle apparaît généralement après la ménopause.

Ludwig a décrit scientifiquement 3 stades.

Stade 1

Simple éclaircissement progressif du sommet du cuir chevelu respectant la ligne frontale antérieure sur 2 à 3 cm.

dr-aziza-calvitie-femme

Stade 2

La chute des cheveux est plus nette sur le sommet du crâne mais toujours en arrière de la ligne frontale antérieure.

dr-aziza-calvitie-femme-2

Stade 3

La perte des cheveux est diffuse avec une baisse très nette de la densité laissant apparaître le crâne,  il persiste toujours une ligne frontale minime

dr-aziza-calvitie-femme-3

A tous les stades le traitement par le PRP (Plasma enrichi en facteurs de croissance) donne de bons résultats au stade 1 et 2. : le protocole préconise 4 séances à 1 mois d’intervalle. A partir du stade 2 et 3, le recours aux micro-greffes de cheveux associés ou non au PRP reste la seule solution.

Les résultats sont naturels et définitifs.

18 juin 2018 à 8:00